Prothèses mammaires externes

La perte d’un sein ou sa déformation, secondaires à une chirurgie du cancer du sein, altèrent souvent l’image corporelle et la perception que l’on a de soi-même.

Vous pouvez choisir de recréer la forme naturelle de votre sein en portant à l’intérieur de votre soutien-gorge un coussinet, encore appelé prothèse mammaire externe. Celle-ci peut être utilisée dès que la plaie est suffisamment cicatrisée et que l’œdème s’atténue, soit environ un à deux mois après l’intervention.

La décision d’avoir recours à une prothèse mammaire externe dépend de différents facteurs comme vos besoins, vos désirs et votre mode de vie, etc.

Certaines femmes choisissent dans un premier temps de porter une prothèse externe avant d’opter secondairement pour une reconstruction mammaire.

QUELQUES CONSEILS POUR CHOISIR SA PROTHÈSE EXTERNE

Le choix d’une prothèse doit se faire sans précipitation chez un prothésiste compétent. L’équipe soignante peut vous transmettre les coordonnées de magasins spécialisés qui vous aideront à choisir la prothèse la mieux adaptée à votre corps.

Si possible, faites-vous accompagner par une personne proche qui connaît votre silhouette habituelle et qui vous donnera son avis.

Une prothèse externe a d’autant plus une apparence naturelle sous les vêtements que sa forme correspond le plus possible à celle de l’autre sein. Le jour de l’achat, n’hésitez pas à porter ou apporter un haut moulant afin de vous assurer de l’effet rendu une fois portée.

N’hésitez pas à comparer les modèles et les prix ; ne vous sentez pas obligée d’acheter le premier modèle que vous essayez.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE PROTHÈSE EXTERNES

On distingue trois types de prothèses prescrites en fonction de la date à laquelle vous avez été opérée.

Les prothèses externes transitoires en textile non adhérentes (c’est-à-dire qu’elles ne se fixent pas directement sur la poitrine) peuvent être portées juste après l’opération et durant les deux mois suivants (temps nécessaire à la cicatrisation). Elles peuvent également être utilisées pendant la radiothérapie. Grâce à leur souplesse et à leur légèreté, elles sont très confortables. Elles se mettent à l’intérieur d’un soutien-gorge adapté à cet effet, muni d’une poche intérieure. Ces soutiens-gorge ne sont actuellement pas remboursés. Le prix de vente des prothèses transitoires en textile est limité à 25 euros. Il est fixé par l’Assurance Maladie et correspond au montant du remboursement.

Les prothèses externes en silicone qui sont conçues de façon à avoir le même poids et la même apparence que le sein normal. Ajustées correctement, elles procurent un équilibre qui favorise un bon maintien, empêchent le soutien-gorge de remonter vers le haut et donnent une forme naturelle aux vêtements. Certaines prothèses sont dites adhérentes et se fixent directement sur la poitrine tandis que d’autres se glissent dans un soutien-gorge normal ou post-mastectomie. Il existe deux modèles de prothèses en silicone :

  • les prothèses externes en silicone, modèle standard : ces prothèses non adhérentes sont à porter à partir du troisième mois après l’opération. Le montant du remboursement de l’assurance maladie correspond à son prix de vente qui est limité à 180 euros ;

  • les prothèses externes en silicone (adhérente ou non), modèle technique. Les prothèses mammaires adhérentes peuvent être portées uniquement à partir du quinzième mois après l’opération. Elles sont remboursées à hauteur de 240 euros uniquement si elles sont prescrites par votre médecin lorsque vous ressentez certains symptômes (problèmes de cicatrisation, risque d’œdème ou de lymphœdème, douleurs, bouffées de chaleur). Vous pouvez cependant choisir de porter une prothèse de modèle technique si vous estimez qu’elle vous conviendrait mieux même si vous ne présentez pas de symptômes spécifiques. Le montant remboursé sera de 180 euros (prix du modèle standard) et le reste à charge sera donc de 60 euros. Ce reste à charge pourra être remboursé par votre mutuelle selon le contrat souscrit.

Ces différents modèles de prothèses peuvent être prescrits par le chirurgien qui vous a opéré, votre médecin traitant ou tout médecin intervenant dans votre parcours de soins pour cette pathologie. Leur renouvellement se fait également sur prescription médicale, au bout de 12 mois si la première prothèse a été prescrite entre 2 et 14 mois après l’opération, puis tous les 18 mois. Les prothèses adhérentes sont renouvelées au plus tôt 14 mois après l’opération.

Des soutiens-gorge et des maillots de bain adaptés aux prothèses externes vous donnent la possibilité de maintenir vos activités habituelles. Certains modèles de prothèses sont conçus spécialement pour les maillots de bain. Vérifiez que votre maillot habituel soit compatible. Il est parfois nécessaire d’en acheter un spécialement conçu pour la prothèse qui vous intéresse.
Un grand nombre de fabricants de prothèses mammaires externes conçoivent des soutiens-gorge adaptés munis d’une pochette dans chaque bonnet qui maintient la prothèse en place. Ces soutiens-gorge supportent le poids de la prothèse et sont habituellement en vente dans les boutiques offrant des produits post-mastectomie. Le bon soutien-gorge peut aussi être celui que vous avez toujours porté avec quelques ajustements permettant de le rendre confortable. Des soutiens-gorge conçus pour le sommeil ou les loisirs sont également disponibles.
Avant tout achat, il est conseillé d’essayer la prothèse mammaire et de vous faire aider par un professionnel formé. Les prothèses mammaires externes achetées sur internet ne sont pas remboursées par l’assurance maladie.