Pourquoi faut-il s’affilier à une mutuelle ?

Indépendamment du fait que c’est une obligation légale dans notre pays, s’affilier à une mutuelle présente de nombreux avantages…

Quand doit-on s’inscrire à une mutuelle ? Voilà une question que se posent de nombreux jeunes ou de nombreux parents, en pensant à leurs enfants-étudiants. Concrètement, en Belgique, s’inscrire à une mutualité est obligatoire.

Quand le faire ? « Dès que l’on commence à travailler, que l’on est chômeur indemnisé ou que l’on atteint l’âge de 25 ans, on ne peut plus rester à charge de ses parents. Il est impératif de s’affilier comme titulaire auprès d’une mutuelle », explique Marie-Eve Henry, directrice Première Ligne, chez Solidaris. « Sans inscription auprès d’une mutualité, il n’y aura ni remboursement ni aucune intervention possible en cas d’hospitalisation, par exemple », ajoute-t-elle. Risqué, donc de ne pas le faire…

Nombreux services Être affilié auprès d’une mutualité permet de bénéficier de nombreux services. Le plus connu, c’est probablement l’assurance obligatoire avec le remboursement des soins de santé et les indemnités. « Une des missions principales de la mutualité, en Belgique, est d’intervenir sur les soins de santé tels que les visites et consultations chez les médecins généralistes, spécialistes, dentistes, les examens médicaux, l’hôpital, les médicaments… Notre système de sécurité sociale est un des plus avantageux en Europe », précise Marie-Eve Henry.

De plus, en cas de maladie, d’accident ou de maternité, la mutualité verse à ses affiliés, pendant l’incapacité de travail, des revenus de remplacement appelés indemnités.

Remboursements supplémentaires

Autre avantage de l’affiliation, les mutuelles offrent des services, des avantages et remboursements supplémentaires qui diffèrent d’une à l’autre mais cela peut inclure, en plus des remboursements légaux, une intervention supplémentaire sur les consultations et visites chez tous les médecins ou sur les frais d’optique, les séances de kinésithérapie et de logopédie, les visites chez le dentiste (pour les soins préventifs tels que les détartrages ou la visite annuelle de contrôle), des interventions sur la contraception, les vaccins, l’homéopathie ou encore les consultations psychologiques.

Etre affilié à une mutualité peut aussi s’avérer utile si vous voyagez à l’étranger, histoire de ne pas payer l’intégralité des honoraires du prestataire de soins. Certaines mutuelles offrent aussi à leurs affiliés en ordre de cotisations complémentaires une assurance rapatriement valable dans l’Union européenne et parfois au-delà.

Différentes manières de payer

Le montant de la cotisation varie d’une mutualité à l’autre mais comptez une dizaine d’euros par mois.

Le paiement de votre affiliation peut se faire annuellement ou par trimestre, semestre ou mois. Soit par virement, soit directement au guichet, ou, plus simple, par domiciliation. Pas de risque d’oubli. Ainsi, vous êtes toujours couvert.

Que faire pour s’affilier ?

Comment s’affilier ? Cela peut se faire en ligne. C’est simple et rapide. Vous devrez répondre à quelques questions comme votre situation, vos coordonnées, vos informations personnelles mais aussi les personnes qui sont à votre charge.

Autre option, se rendre dans un point de contact de la mutualité où vous recevrez un formulaire à compléter et à signer. Munissez-vous de votre carte d’identité et d’informations émanant de votre employeur ou d’une caisse de chômage pour déterminer quand l’affiliation prendra cours. Chez Solidaris, vous pouvez également solliciter le passage d’un conseiller, sur rendez-vous, à votre domicile.

Une brochure pour les jeunes

Enfin, si vous êtes jeune et que vous sortez des études, rendez-vous sur le site www.ifeelgood.be où vous trouverez des informations sur l’affiliation à une mutuelle mais aussi sur toutes les autres démarches à suivre, une fois l’école finie. –