Le pamplemousse, un ami qui ne vous veut pas toujours du bien

Le pamplemousse, des trésors de vertu

Sous sa peau épaisse, le pamplemousse cache des trésors de vertus santé. Aliment minceur, antidiabète, il aurait des atouts anticholestérol, anti-infectieux, et même anticancer.

Il améliorerait aussi la circulation et serait bénéfique pour le cœur…

Un demi-pamplemousse couvre les trois quarts des besoins journaliers d’un adulte en vitamine C . Par ailleurs, le fruit contient un peu de vitamine B5 bénéfique aux ongles, aux cheveux et au système immunitaire. Il regorge également de flavonoïdes, efficaces contre le vieillissement. Enfin, dans les variétés rouge ou rose, on trouve aussi du béta carotène et du licopène (anti cancer et maladies cardio-vasculaires).

Un allié minceur ultra efficace !

Le pamplemousse est un allié pour la ligne. Il ne compte que 41 calories aux 100g, ce qui représente environ un demi-pamplemousse .

On peut l’utiliser pour se concocter de délicieuses recettes minceur : coupé en dés dans la salade, en remplacement du vinaigre dans la vinaigrette… Mais il contient également des fibres qui aident au transit et stimulent les sécrétions digestives .

A noter : l’acide citrique qu’il renferme n’est pas acidifiant, il est donc sans danger pour ceux et celles qui souffrent de l’estomac.

Mais attention : Gare aux interactions médicamenteuses

Le pamplemousse modifie les réactions enzymatiques du foie . Il perturbe donc la façon dont les médicaments vont être métabolisés par l’organisme. Ceci peut avoir pour conséquence de réduire, ou au contraire de renforcer leurs effets.

il ne faut jamais prendre ses médicaments du matin avec du jus de pamplemousse.

Attendez au moins quatre heures entre les deux. Et si, vous êtes sous traitement au long cours, demandez impérativement conseil à votre médecin ou votre pharmacien.