Cancers et tumeurs du pancréas

Lorsqu’une masse est découverte sur le pancréas, il peut s’agir d’une tumeur bénigne ou maligne. Les tumeurs bénignes du pancréas sont rares et ne provoquent le plus souvent pas de problème de santé. Différentes tumeurs malignes, c’est-à-dire cancéreuses, existent, dont la forme la plus fréquente est l’adénocarcinome.

Les tumeurs bénignes du pancréas

Les tumeurs bénignes ne sont pas des cancers. Ce sont des masses, ou nodules, qui se développent sur le pancréas et qui ne provoquent le plus souvent pas de problèmes de santé. Elles sont rares et représentent environ 2% des masses suspectes découvertes.

Les formes les plus fréquentes de tumeurs bénignes sont le pseudokyste pancréatique et le cystadénome séreux.

L’adénocarcinome

L’adénocarcinome canalaire pancréatique représente 90 % des cancers du pancréas diagnostiqués. Il touche le plus souvent la tête du pancréas et se développe à partir des cellules qui produisent le suc pancréatique, nécessaire à la digestion des aliments.

Le diagnostic, les traitements et le suivi décrits dans ce dossier concernent uniquement l’adénocarcinome canalaire pancréatique.

Les formes rares de cancer du pancréas

D’autres types de cancers peuvent se développer sur le pancréas. Il s’agit de tumeurs rares, qui représentent environ 10 % des cancers du pancréas et qui prennent de nombreuses formes différentes.

Les tumeurs neuroendocrines

Les tumeurs neuroendocrines ou carcinome neuroendocrine, représentent 2 à 3 % de toutes les tumeurs du pancréas. Elles se développent à partir des cellules endocrines du pancréas, qui produisent des hormones. Ce type de tumeur peut produire également des hormones ; on parle alors d’une tumeur neuroendocrine fonctionnelle. Les déséquilibres hormonaux provoqués par la tumeur peuvent révéler sa présence et amener à la découverte du cancer. Il arrive aussi que ces tumeurs soient non fonctionnelles, elles ne produisent pas d’hormones et sont alors découvertes dans des circonstances similaires à celles d’un adénocarcinome.

Le cystadénocarcinome

Un cystadénocarcinome est une évolution maligne d’un nodule bénin, le cystadénome. Contrairement à ce dernier, la plupart des cystadénocarcinomes sont symptomatiques, c’est-à-dire qu’ils ont des effets sur la santé qui permettent de les détecter. Le cystadénocarcinome représente 1 à 2 % des cancers du pancréas.

Les autres cancers rares du pancréas

Parmi les autres formes de cancers rares du pancréas, on peut citer :

  • les adénocarcinomes polymorphes ;
  • les carcinomes adénosquameux, on parle aussi d’adénocanthome ;
  • les carcinomes à cellules acineuses ;
  • les micro-adénocarcinomes ;
  • les pancréatoblastomes ;
  • les oncocytomes malins ;
  • les tumeurs acineuses.