J’ai une boule dans un testicule, c’est grave docteur ?

Un gonflement du testicule : les autres causes

Une hydrocèle. Une hydrocèle désigne une accumulation d’eau autour du testicule se traduisant par un gonflement du scrotum, tandis que le testicule, lui, reste de taille normale.

Une inflammation de l’épididyme (épididymite) et/ou du testicule (orchiépididymite). Généralement dues à une infection bactérienne, l’épididymite et l’orchiépididymite se traduisent par un gonflement des bourses. L’inflammation s’accompagne de douleurs, de fièvre et d’une rougeur.

Une hernie inguinale. Une hernie inguinale (sortie d’une partie de l’intestin) peut se produire au niveau de l’aine et s’étendre dans le scrotum. Elle entraîne un gonflement non douloureux de l’aine ou du scrotum.

Les oreillons. Cette infection virale provoque des douleurs et une augmentation de la taille des testicules.

Le lymphoedème. Dû à une obstruction du passage du sang ou de la lymphe, le lymphoedème provoque le gonflement non douloureux de la totalité du scrotum.

On retiendra qu’en cas de cancer du testicule, il s’agit plutôt d’une masse dure non douloureuse, au moins au début, tandis que les autres causes se traduisent davantage par un gonflement du testicule, souvent douloureux. Dans tous les cas, il est conseillé de consulter au moindre doute, d’autant plus que la fertilité peut être mise en danger..

Et si c’était un cancer du testicule?

Un cancer du testicule se caractérise par la présence d’une boule dans un testicule ou par un gonflement d’un testicule. De telles manifestations sont progressives et généralement indolores. Elles sont détectées à l’auto-examen des testicules, chaque testicule étant examiné avec les deux mains en roulant doucement le testicule entre le pouce et les doigts. Cet examen se réalise plus facilement lorsque la peau du scrotum (peau contenant les testicules) est détendue, comme après une douche ou un bain chaud.

Si une bosse ou une boule est détectée, il faut rapidement consulter. Le cancer du testicule touche plutôt des hommes entre 15 et 35 ans. Il est également plus fréquent en cas d’antécédent familial de cancer du testicule, de testicule en position anormale ou en cas d’opération pour un testicule non descendu chez un jeune garçon.

Une boule dans un testicule : les autres causes

Un kyste de sperme (spermatocèle). Il s’agit d’une accumulation de sperme dans un kyste due à une fuite de sperme en dehors du canal déférent. Le kyste de sperme se manifeste par la présence d’une masse, de consistance plutôt molle, souvent localisée au-dessus du testicule. Non douloureux, le kyste est bénin.

Des varices autour des testicules (varicocèle). Les varices, ou dilatations des veines à l’intérieur du scrotum, ralentissent la circulation du sang, diminuant la vascularisation du testicule et affectant la production de spermatozoïdes. Elles se présentent sous la forme d’une masse de contour irrégulier, plutôt molle, et souvent localisée en haut du testicule gauche. Une varicocèle s’accompagne aussi d’une lourdeur, sorte de pesanteur au niveau du testicule.