Du venin d’abeille pour lutter contre le cancer ?

Une toxine présente dans le venin des abeilles parvient à bloquer la multiplication de cellules cancéreuses.

Elles sont de plus en plus menacées, par l’agriculture intensive et l’épandage de pesticides, mais la science ne cesse de trouver de nouvelles facultés aux abeilles. Des chercheurs de l’université de l’Illinois (États-Unis) ont découvert que leur venin pourrait combattre le cancer.

L’équipe menée par le professeur Pan Dipanjan est parvenue à stopper l’évolution et la prolifération de cellules cancéreuses responsables du cancer du sein et de mélanomes, en leur injectant une toxine présente dans le venin d’abeille: la mélittine. Les insectes ne produisent pas assez de cette toxine, les scientifiques en ont donc fabriqué une version de synthèse. Concrètement, la mélittine a été placée dans des nanocapsules qui se dirigent directement vers les cellules cancéreuses. Cette technique permet d’épargner les cellules saines et d’éviter des dommages irréversibles sur les muscles ou le système nerveux. Pas question, donc, de se faire une cure de piqûres d’abeilles.