Diarrhée due aux traitements

On a la diarrhée lorsque les selles sont anormalement liquides et fréquentes, comparativement à la moyenne personnelle (plus de quatre à six selles par jour). Les selles sont accompagnées ou non de crampes abdominales.

Ce problème peut être causé par la maladie elle-même, par le traitement reçu ou par les médicaments absorbés. La diarrhée, qu’elle soit causée par la chimiothérapie ou la radiothérapie principalement abdominale, est un effet secondaire fréquent.​

Conseils utiles

  • Remplacer temporairement le pain et les produits céréaliers à grains entiers par des produits raffinés (pain blanc, riz blanc).

  • Boire de huit à dix verres (de deux à trois litres) d’eau ou d’autres liquides à la température ambiante, à moins d’une indication contraire de l’équipe médicale. Compenser la perte d’électrolytes en consommant des aliments tels que des bananes et des pommes de terre, en buvant des boissons sportives, du nectar de pêche et d’abricot ou en prenant une solution orale de réhydratation composée d’une demi-cuillerée à thé de sel et de six cuillerées à thé de sucre dans un litre d’eau.

  • S’alimenter de façon régulière.

  • Privilégier les fruits et les légumes cuits à la vapeur ainsi que le poisson et la volaille.

  • Prendre le temps de bien mastiquer les aliments.

  • Prendre cinq ou six petits repas par jour.

  • Surveiller l’apparition de signes de déshydratation (ex. : étourdissements, soif, sécheresse buccale, diminution des urines).

  • Surveiller l’apparition de fièvre.

  • Noter le nombre et la fréquence des selles diarrhéiques pour en informer l’équipe de soins.

  • Éviter les aliments suivants :​

    • Épices fortes;

    • Fritures;

    • Aliments très sucrés;

    • Aliments qui contiennent beaucoup de pelures, de membranes et de graines;

    • Fruits frais, légumes crus, pains et céréales de grains entiers;

    • Oignon, chou, chou-fleur, chou de Bruxelles, brocoli, ail, noix;

    • Alcool et tabac;

    • Caféine;

    • Boissons glacées;

    • Lait et autres produits laitiers.

Une diarrhée grave peut causer de la déshydratation et affaiblir considérablement une personne. Il est conseillé de contacter l’équipe d’oncologie lorsque les situations suivantes se présentent :

  • Selles liquides six fois ou plus par jour pendant plus de deux jours consécutifs;

  • Présence de sang à l’anus, dans les selles, sur le papier hygiénique ou dans la cuvette;

  • Absence d’urine pendant 24 heures;

  • Présence de signes de déshydratation;

  • Incapacité de boire depuis plus de 24 heures;

  • Fièvre;

  • Perte de poids de deux kilogrammes ou plus;

  • Abdomen gonflé ou douloureux.