Des massages « magiques » pour les enfants atteints de cancer

Selon une récente étude, 54% des parents jugent la communication difficile avec leur enfant atteint d’un cancer. Pour venir en aide à ces familles en souffrance, la Fondation La Roche-Posay et le Childhood Cancer International proposent des programmes de massages « parents-enfants », déployés dans 20 établissements hospitaliers de l’Hexagone depuis plus d’un an.

Aider les parents à communiquer avec leur enfant atteint de cancer par le biais de massages. C’est l’idée originale et touchante d’un projet à visée internationale lancé en 2019 par la Fondation La Roche-Posay en partenariat avec Childhood Cancer International.

Une étude dévoilée par la Fondation La Roche-Posay à quelques jours de la journée internationale des cancers pédiatriques (samedi 15 février) souligne les difficultés rencontrées par les parents à communiquer avec leur enfant malade. Une situation compliquée pour 54% d’entre eux, voire « très difficile » pour 26% des parents sondés. Parmi les épreuves rencontrées, ressort notamment l’incapacité des enfants à exprimer leurs émotions, évoquée dans 77% des cas.

Ces relations parents-enfants fragilisées rendent difficiles le contact physique : 68% des parents cherchent à améliorer ce point pour se rapprocher de leur enfant. C’est en se basant sur ce critère que « les massages magiques » ont été pensés. Proposé dans 20 établissements hospitaliers de l’Hexagone, ce programme se présente sous forme de jeu avec des cartes illustrées par l’artiste suédoise Ingela Arrhenius.

Publié le