Cancer du sein : quand la mode devient un atout essentiel pour reconquérir sa féminité

Cécile Pasquinelli Vu Hong, Fondatrice de la ligne de Homewear/Balnéaire spéciale

mastectomie Garance, accompagne les patientes de l’Institut Curie en leur offrant un pyjama

« Béatrix » à porter sans prothèses.

Depuis le début du mois de mai, Garance offre un pyjama « Béatrix » aux patientes de l’Institut Curie ayant eu une mastectomie. Cette tenue de nuit, hyper-féminine, a été spécialement pensée pour elles et pour les

soutenir dans la reconquête de leur féminité. Fluide et confortable, elle se porte sans prothèse. Par un jeu de volants, elle habille et dissimule l’asymétrie du corps. Ainsi, une centaine de pyjamas seront offerts dans les coloris noir, bleu cobalt ou aubergine.

La genèse du pyjama « Béatrix »

C’est à la suite d’un concours organisé par Garance, à l’occasion d’Octobre Rose 2013, qu’a été lancé ce

pyjama « sensuel et adapté au corps asymétrique des femmes ayant subi une ablation, afin qu’elles se sentent au mieux dans leur corps, qu’elles gardent féminité et confiance en elles » comme l’expliquait alors la créatrice, Béatrix, lauréate du concours et ancienne patiente de l’Institut Curie.

« Les volants, c’est très féminin et glamour… Ils tournent et remontent dans le dos. Le caraco est légèrement plus long derrière que devant. Le tombé est fluide pour un caraco très confortable avec des matières douces » précisait encore la jeune femme.

L’expérience de Cécile Pasquinelli Vu Hong au service du bien-être des patientes

« Quand les femmes se sentent belles, elles se sentent tout de suite mieux ! »

La créatrice de Garance peut témoigner de la difficulté de se réapproprier son corps et de pouvoir exprimer à nouveau sa féminité. Elle aussi a été touchée par un cancer du sein et a dû traverser toutes les étapes de la maladie à la guérison. Lors de son parcours de soins, elle a vécu la frustration de toutes ces femmes qui se retrouvent privées de leurs atouts féminins : sein, cheveux, sourcils, cils… Aujourd’hui, elle s’engage auprès des patientes qu’elle accompagne dans la reconstruction de leur identité en habillant leur quotidien d’une lingerie toute en finesse et en raffinement, respectant l’asymétrie de leur corps.

Chaque femme qui se verra offrir un pyjama « Béatrix » aura la possibilité d’exprimer son ressenti, son appréciation vis-à-vis de cette attention portée à leur bien-être et leur confort à travers un questionnaire qui évaluera l’opinion générale de ces patientes. Le moyen également d’ouvrir un peu plus encore le dialogue entre les soignants et ces femmes touchées profondément dans leur féminité…

Cecile Charre
06/05/2015