Cancer du sein et tabac : ces aliments peuvent augmenter le risque de récidive

Des chercheurs de l’Université de San Diego ont constaté que les anciennes fumeuses qui ont souffert d’un cancer du sein ont davantage de risque de récidive si elles mangent des aliments acides.

Notre alimentation influe sur notre santé. Selon une étude menée par des chercheurs en santé publique de l’Université d’état de San Diego (Etats-Unis), le contenu de notre assiette pourrait impacter la récidive de certains cancers. Les scientifiques ont analysé les habitudes alimentaires de près de 3 000 femmes. Certaines fumaient ou avaient fumé par le passé, mais toutes avaient souffert d’un cancer du sein.

Ils ont constaté que, chez les anciennes fumeuses, certains aliments pouvaient accroître le risque de récidive du cancer du sein. En effet, les viandes fraîches et transformées, le fromage, les œufs, les aliments sucrés, les boissons gazeuses et les céréales sont des aliments producteurs d’acide. Celles qui ont souffert d’un cancer parviennent moins que les autres femmes à transformer les aliments acides qui produisent des acides sulfuriques, phosphoriques ou organiques. Pour parvenir à ces conclusions, les femmes ont été suivies pendant environ sept années. Elles ont répondu à des questionnaires concernant leur alimentation.

Attention à la viande et au fromage

Des aliments plus acides peuvent entraîner une mortalité plus élevée de toutes causes, pas seulement du cancer”, a expliqué Tianying Wu, professeur agrégé d’épidémiologie, dont les recherches à l’École de santé publique se concentrent sur la nutrition et les résultats liés au vieillissement chez les survivants du cancer. “Certaines survivantes du cancer du sein avaient un régime alimentaire très acide, mais s’il s’agissait d’anciennes fumeuses ayant une longue histoire de tabagisme à haute intensité, leur risque était trois fois plus élevé que celles qui n’avaient jamais fumé”. Les chercheurs précisent que le tabagisme augmente le risque de mortalité par cancer, y compris le cancer du sein. Pour les auteurs, les anciennes fumeuses et survivantes d’un cancer du sein peuvent avoir une capacité réduite à synthétiser les aliments acides à cause d’une altération des fonctions rénales et pulmonaires.

Concrètement, la viande et le fromage peuvent être les principaux coupables, car ils contiennent beaucoup de protéines alors que les légumes sont alcalins. “Bien que certains fruits aient une forte teneur en acide, une fois ingérés, ils se convertissent en alcalins. Une alimentation équilibrée entre aliments acides et alcalins est préférable”, ajoute Tianying Wu