Cancer du sein chez l’homme

Les hommes, comme les femmes, ont des tissus mammaires, et ne sont donc pas à l’abri du cancer du sein. Toutefois, les cas sont rares, puisque cette maladie chez l’homme ne représente, au Canada et au Québec, que moins de 1 % de tous les cas de cancer du sein. Cela représente annuellement, au pays, environ 200 hommes qui apprennent avoir la maladie et 55 autres qui en décèdent.
Le cancer du sein se développe de la même façon chez les hommes et les femmes. Par conséquent, pour toute personne atteinte, quel que soit son sexe, la majorité de l’information disponible sur ce site s’applique, notamment la formation et l’évolution de la maladie, le dépistage et le diagnostic et les traitements.
En outre, même si ce cancer peut se développer chez des adultes de tout âge, il frappe généralement des hommes entre 60et 70 ans. Le cancer du sein masculin le plus fréquent est le carcinome canalaire, qui se forme dans les canaux mammaires.

Principaux signes possibles

Parmi les principaux signes possibles :

  • masse non douloureuse (nodule) au sein;
  • léger écoulement ou inversion du mamelon;

Ces signes peuvent être liés à un tout autre problème, facilement traitable, que le cancer du sein. En fait, la plupart des problèmes touchant les seins ne sont pas cancéreux. Si vous êtes un homme et avez l’un ou plusieurs de ces signes, il est important de consulter un médecin. Seul un examen médical par un professionnel de la santé permet d’établir la nature du problème et le traitement approprié.

Facteurs de risque

Les principaux facteurs de risque du cancer du sein chez l’homme sont les suivants :
  • avoir une histoire familiale de cancer du sein;
  • être porteur d’une mutation génétique;
  • avoir reçu un traitement à base d’oestrogène;
  • avoir un faible taux d’androgène (hormone masculine) ou un taux élevé d’hormone féminine (œstrogène);
  • avoir une maladie ou un état associés à la gynécomastie (développement excessif des glandes mammaires chez  l’homme),
  • le syndrome de Klinefelter (fait d’avoir 2 chromosomes X au lieu d’un seul) ou une cirrhose (maladie chronique du foie).
Notez qu’il s’agit de risques – et non de certitude – de développer la maladie. Vous pourriez donc avoir un ou plusieurs de ces facteurs et ne JAMAIS développer de cancer du sein. À l’opposé, un homme peut être atteint de ce cancer en l’absence de tous ces éléments.

Vaincre le cancer du sein : l’affaire de tous, hommes et femmes

Les hommes sont concernés par le cancer du sein à plus d’un titre.
Même si cette maladie se développe rarement parmi la population masculine, n’importe quel homme peut en être atteint.

Types de cancers du sein chez l’homme

Le cancer du sein chez l’homme possède de nombreux points communs avec celui de la femme à quelques particularités histologiques près, comme l’absence de type lobulaire.

Carcinome

La plupart des cancers du sein chez l’homme sont, tout comme chez la femme, des carcinomes (cancers qui se développent au départ d’un épithélium, c’est à dire le tissu qui recouvre l’intérieur ou l’extérieur d’un organe). La forme la plus fréquente est le carcinome infiltrant des canaux galactophores (73 %). Les hommes peuvent également développer une maladie de Paget ou un carcinome inflammatoire.

Sarcomes

Certains sarcomes (cancers qui se développent au départ d’un tissu conjonctif, comme par exemple dans les muscles ou les os) peuvent aussi se présenter mais ils sont très rares.

Récepteurs hormonaux

L’étude de la présence de récepteurs hormonaux (situés à la surface de certaines cellules) chez les hommes atteints d’un cancer du sein indique que celui-ci serait hormonodépendant dans 80 % des cas.

Fréquence du cancer du sein chez l’homme

L’homme n’est pas épargné, mais le cancer du sein chez lui est néanmoins une maladie rare. Les chiffres de 2008 parlent de 85 cas chez l’homme, pour 9 700 chez la femme. Cela représente ± 1 % de l’ensemble des cancers du sein en Belgique.

L’âge moyen de l’homme atteint d’un cancer du sein se situe entre 60 et 65 ans, soit 5 ans plus tard en moyenne que chez la femme.