Cancer des ovaires.

Les ovaires sont deux organes de la forme d’une amande situés dans le bassin.

De part leur emplacement, ils sont difficiles à percevoir à l’examen clinique et le

cancer de l’ovaire est donc malheureusement souvent détecté à un stade déjà

avancé. Les femmes de 55 à 65 ans sont les plus touchées.

De quoi s’agit-il ?

Le cancer de l’ovaire peut se développer au départ d’un seul ou des deux ovaires.

À un stade précoce, la maladie est limitée à l’ovaire ou aux ovaires. Dès que la tumeur

s’étend, un risque de dissémination menace:

  • surtout le péritoine, tissu qui tapisse la cavité abdominale et les organes qu’elle contient,
  • parfois les ganglions lymphatiques par dissémination via la lymphe (ce sont alors principalement les ganglions lymphatiques du bassin

et de la cavité abdominale qui sont touchés),

  • parfois les poumons et d’autres organes.

Symptômes

Les symptômes suivants peuvent être présents :

  • Douleurs pelviennes,
  • Ballonnements,
  • Inconfort abdominal,
  • Besoin fréquent d’uriner,
  • Saignements vaginaux,
  • Fatigue avec maux de dos,
  • Nausées, perte d’appétit et de poids, etc.

Traitement

Le traitement dépend du stade du cancer. En effet, décelé à un stade précoce, on réalise la résection des ovaires. Celle-ci est associée à une

exploration chirurgicale complète de l’abdomen. A ce stade, le pronostic du cancer ovarien est excellent. En cas de diagnostic plus tardif ou du type de cancer, la chirurgie est complétée par de la chimiothérapie.