Cancer de la peau: peu de Belges sont conscients que les vêtements jouent un rôle de protection

 

Cancer de la peau: peu de Belges sont conscients que les vêtements jouent un rôle de protection

Si neuf Belges sur dix sont conscients des dangers du soleil sur la peau, ils sont nombreux à sous-estimer la protection supplémentaire qu’apportent les vêtements contre les rayons du soleil, indique le réseau européen des dermatologues Euromelanoma qui présente sa campagne de prévention 2017 « Votre peau est unique, protégez-la ».

Ainsi pour bien protéger sa peau, il est nécessaire d’éviter une exposition inutile aux rayons UV, d’utiliser un écran solaire et de porter des lunettes de soleil ainsi que des vêtements de protection. Mais seulement 7 % de Belges portent ces vêtements alors que la moyenne européenne est de 16 %. Autre résultat alarmant : seuls 6 % d’entre eux se protègent tout au long de l’année.

Cette année, la campagne d’Euromelanoma met l’accent sur les matières de protection des UV. Une étude menée auprès d’environ 13.500 Européens de 15 à 65 ans issus de 17 pays en 2014 et publiée en 2016, montre, du côté de la Belgique, que 66 % des Belges appliquent de la crème solaire sur les parties de leur corps exposées au soleil, 39 % essaient de rester à l’ombre, 32 % portent un couvre-chef, mais seulement 7 % portent des vêtements protecteurs (tissu ou textile filtrant un maximum d’UV, manches longues…).

« Se protéger avec l’aide d’une crème est pourtant la dernière étape pour contrer les rayons UV. D’abord, il est primordial de se mettre à l’ombre lors des pics d’ensoleillement. Ensuite, opter pour une protection textile avec des vêtements foncés ou anti-UV. Vient ensuite, seulement, la crème, qui devra être appliquée sur les parties non protégées de la peau », explique le dermatologue, Thomas Maselis.

Au niveau du type de vêtements recommandés, les textiles de couleur foncée sont à privilégier sur le blanc, qui laisse davantage passer les rayons du soleil. Il est également déconseillé de mouiller ses vêtements, ce qui a pour conséquence de ne plus filtrer aussi efficacement les rayons UV.

Les cancers de la peau sont les cancers les plus fréquents en Europe. Les cancers de la peau, aussi bien mélanome que non-mélanome, touchent chaque année plus de 3,5 millions d’Européens. Dans notre pays, le nombre de patients atteints d’un cancer de la peau augmente, avec 32.000 nouveaux cas par an.

Cette année, en Belgique, la semaine de la prévention se déroulera du 8 au 12 mai. Le public aura la possibilité de faire examiner gratuitement sa peau par des dermatologues et peut s’inscrire dès ce mardi à 11h pour un examen gratuit.