Cancer de la bouche, gorge, larynx et l’alimentation

Les données résultant de diverses études scientifiques suggèrent l’existence d’un lien entre la consommation excessive d’alcool et un risque accru de cancer de la bouche, de la gorge et du larynx.

Cependant, d’autres facteurs alimentaires exercent également une influence sur le développement de ces types de cancer. Ainsi, les fruits, les légumes et les aliments à forte teneur en caroténoïdes contribueraient à en limiter le risque.

L’alcool : facteur de risque N° 1

L’alcool, et plus précisément son abus, semble constituer le facteur de risque majeur.  Et lorsqu’il est combiné au tabagisme, ce risque se voit même multiplié.

Toutefois, si l’on prend en considération d’autres facteurs environnementaux en marge de l’alimentation, c’est la consommation de tabac qui demeure le facteur de risque prépondérant pour l’apparition de ces types de cancer.

Pour de plus amples informations concernant l’alcool, cliquez ici.

Une protection possible par les fruits et les légumes

Le rôle protecteur offert par les fruits et légumes semble associé à la quantité consommée.  En d’autres termes, plus on mange de fruits et/ou de légumes, plus l’effet protecteur est marqué.

Mais au sein de la  famille des végétaux, certaines catégories de fruits et légumes sortent du lot. Les végétaux riches en caroténoïdes offriraient effectivement une protection complémentaire qui, de nouveau, serait proportionnelle à la quantité ingérée.

Les caroténoïdes sont les pigments (vert, jaune, orange et rouge) abondants dans le règne végétal.  Ils sont surtout présents dans les fruits et les légumes-feuilles de couleur orange et vert foncé, mais aussi dans les graisses végétales.  Il en existe plus de 500 variantes.  La plupart sont orange, bien que la xanthophylle soit associée à un pigment vert sombre.  La provenance de quelques-uns des caroténoïdes les plus courants :

  • Bêtacarotène : carottes, patates douces, potirons, melons, abricots, mangues, épinards, chicons
  • Alpha-carotène : carottes, avocats, potirons
  • Xanthophylle : légumes-feuilles vert foncé
  • Lycopène : tomates, pastèques, pamplemousses roses
  • Cryptoxanthine : mangues, poivrons rouges, potirons, oranges

Caroténoïdes = antioxydants

La protection procurée par les fruits et les légumes contre le cancer de la bouche, de la gorge et du larynx résulte vraisemblablement de leur teneur élevée en antioxydants. A ce propos, les caroténoïdes font également partie de ce même groupe.

Un antioxydant est une substance qui protège les membranes cellulaires et les grandes molécules comme les graisses, l’ADN et l’ARN (les substances chimiques qui constituent le matériel génétique des cellules) contre les réactions oxydatives (= réactions chimiques faisant intervenir de l’oxygène) qui entraînent la formation de radicaux libres.

Ces antioxydants semblent exercer un effet protecteur potentiel au niveau de la carcinogenèse (= l’apparition de cancers), dans laquelle les radicaux libres jouent un rôle. Dans les conditions normales, il existe un équilibre entre l’apparition des radicaux libres et les antioxydants de l’organisme. Si cet équilibre est rompu, les réactions induisant la formation de radicaux libres peuvent prendre le dessus et favoriser l’apparition d’un cancer à plus ou moins long terme.

Recommandations

Le fait d’adopter une alimentation saine limite le risque de voir apparaître certains types de cancer. La recommandation principale est et reste inchangée : tout est question de modération.  Il est aussi très important d’atteindre un poids sain et de le conserver !

Pour prévenir les cancers, notamment ceux de la bouche, de la gorge et du larynx, il est  conseillé d’éviter la consommation d’alcool. Et si vous vous laissez tenter, mieux vaut limiter votre consommation à un verre par jour.

Par ailleurs, il est conseillé à certains individus d’éviter toute consommation d’alcool :

  • les jeunes de moins de 18 ans
  • les femmes qui tentent d’avoir un enfant, sont enceintes ou allaitent
  • les personnes souffrant de certaines pathologies (ulcère à l’estomac, par exemple)
  • les personnes sous médicaments
  • ceux qui doivent prendre le volant
  • ceux qui ont eu un problème de dépendance à l’alcool

En ce qui concerne les fruits et légumes, il est recommandé de consommer l’équivalent de 5 portions de fruits et légumes par jour (1 portion = taille d’une pomme ou d’une tomate), soit 300 g de légumes et 250 g de fruits par jour. Essayez de varier autant que possible les couleurs parmi les légumes et les fruits : vous aurez ainsi l’assurance de diversifier au mieux les types d’antioxydants.