Certaines personnes ressentent des symptômes d’anxiété et de dépression pendant les traitements. Cela peut être causé par le bouleversement des activités quotidiennes, la fatigue ou les sentiments liés à la maladie.

  • Anxiété : réaction émotive ou physiologique, allant d’une réaction normale à un dysfonctionnement extrême, à des événements connus ou inconnus. Elle peut affecter la prise de décision, le respect du traitement, le fonctionnement ou la qualité de vie.

  • Dépression : gamme de sentiments et d’émotions allant d’une tristesse normale à chronique.

Situations de vie qui augmentent le risque d’anxiété et de dépression

  • Avoir des soucis financiers.

  • Avoir des antécédents de trouble de l’anxiété ou de dépression.

  • Vivre seul.

  • Être isolé socialement.

  • Être âgé de moins de 30 ans.

  • Être une femme.

  • Être en attente de résultats d’examens.

  • Vivre un sevrage (tabac, alcool, drogue).

  • Avoir des enfants à charge.

  • Vivre avec une maladie avancée ou récurrente.

  • Ne pas faire d’activités physiques.

Symptômes qui augmentent le risque d’anxiété et de dépression

  • Fatigue.

  • Douleur.

  • Trouble du sommeil.

  • Essoufflement.

Signes et symptômes d’anxiété

  • Épisodes de peur subite, de malaise ou d’inquiétude intense avec ou sans attaques de panique.

  • Difficulté ou incapacité à accomplir les activités quotidiennes.

  • Trouble du sommeil.

Signes et symptômes de dépression

  • Sentiment de fatigue et d’épuisement.

  • Difficulté ou incapacité à accomplir ses activités quotidiennes.

  • Perte d’intérêt pour les activités appréciées habituellement.

  • Perte d’appétit.

  • Sentiment d’impuissance.

  • Idées noires ou suicidaires.

  • Présence depuis deux semaines ou plus :

    • D’un état dépressif ou d’une perte de plaisir;

    • D’un sentiment d’inutilité;

    • D’un sommeil insuffisant ou excessif;

    • D’un sentiment de culpabilité;

    • D’une incapacité à réfléchir ou à se concentrer;

    • D’une prise ou d’une perte de poids

Conseils utiles : anxiété et dépression

  • Utiliser les stratégies d’adaptation qui se sont montrées efficaces pour surmonter des difficultés antérieures.

  • Exprimer les inquiétudes ou les préoccupations aux proches ou à un professionnel de l’équipe de soins.

  • Chercher les ressources et les services qui peuvent aider en consultant l’équipe de soins, les associations communautaires et les services d’information et d’écoute.

  • Se montrer ouvert au soutien offert par les proches : aide à la maison, accompagnement aux rendez-vous, gardiennage, etc.

  • Participer à un groupe d’entraide.

  • Faire de l’exercice physique modéré, tel que la marche.

  • Participer à des activités favorisant la gestion de l’anxiété (ex. : relaxation, yoga, visualisation, écoute de musique, lectures adaptées, techniques de respiration ou massothérapie).

  • Obtenir un soutien professionnel en rencontrant le travailleur social ou le psychologue de l’équipe de soins.

Conseils utiles : dépression

  • Consulter sans attendre un médecin de famille ou un professionnel de l’équipe de soins ou se rendre à l’urgence si les conseils utiles sont inefficaces et si les symptômes perdurent, augmentent ou s’accompagnent d’idées noires ou suicidaires.

  • Utiliser les ressources téléphoniques de soutien psychosocial accessibles jour et nuit, telles que le Centre de prévention du suicide.